4) Histoire des institutions (de l’absolutisme au 19eme s.)

La Première République, de la Révolution à la Terreur

Section II : la 1ère République, de la révolution victorieuse à la Terreur. Après l’échec de la monarchie constitutionnelle, les révolutionnaires doivent inventer un nouveau régime, sans roi. Le 20 septembre 1792 l’armée française remporte la victoire de Valmy. Le 21 septembre 1792 la première république de l’histoire de France est proclamée. La Première République abolit […]

La Première République, de la Révolution à la Terreur Lire la suite »

Napoléon Bonaparte, le coup d’État du 18 Brumaire

Le système napoléonien et la reconstruction de l’État après la Révolution En 1789, l’enjeu est de reconstruire la Nation. L’État doit être l’État de la Nation. L’objectif est de garantir la souveraineté de la Nation c’est d’assoir et de consolider ensuite le pouvoir de la Nation. En 1799, les Consuls dans leur proclamation le

Napoléon Bonaparte, le coup d’État du 18 Brumaire Lire la suite »

Napoléon Bonaparte : du Consulat à l’Empire

du Consulat à l’Empire, l’évolution des institutions constitutionnelles. Il est difficile de cerner la nature du régime établi. En effet, la Constitution de l’an 8 et les sénatus-consultes suivant qu’ils modifieront celles-ci, conservent les apparences des acquis de la Révolution : la souveraineté du peuple s’exprime par le suffrage universel, seulement le suffrage universel est

Napoléon Bonaparte : du Consulat à l’Empire Lire la suite »

Les institutions Napoléoniennes

Les institutions Napoléoniennes, la construction d’un ordre postrévolutionnaire L’instabilité intentionnel de la France qui saute aux yeux si on compare les nombreuses essais institutionnelles entre 1789 et 1799 par-rapport à ce qu’ont appelé 13 siècles de monarchie française ou le pouvoir royal tiré sa source du sacre. Napoléon va donner 2 institutions majeures qui

Les institutions Napoléoniennes Lire la suite »

La Restauration, la Charte du 4 juin 1814

La Monarchie selon la Charte du 4 juin 1814 Cette Charte se veut un texte de compromis, et reconnaît les grands principes acquis durant la période révolutionnaire (liberté religieuse, égalité devant l’impôt…) Afin de rétablir la cohésion du pays, l’amnistie politique est déclarée pour tous les faits antérieurs à 1814. En revanche, la Charte réaffirme les

La Restauration, la Charte du 4 juin 1814 Lire la suite »

La monarchie de Juillet

La monarchie de Juillet et le triomphe du libéralisme conservateur. Intro : la monarchie de Juillet va être héritière de l’évolution institutionnelle et constitutionnelle en direction du parlementarisme. Le parlementarisme esquissé, implanté dans les esprits sous la Restauration, la monarchie de Juillet en est l’héritière et va consolider cet héritage. La révolution de 1830 fait

La monarchie de Juillet Lire la suite »

La révolution de 1848 et ses conséquences

La révolution de 1848 Tocqueville dit « Voilà donc la monarchie de Juillet tombé sans lutte en présence que plutôt que sous le coup des vainqueurs aussi étonnés (…) La révolution de 1848 est aussi surprenante que celle de 1830. Elle surprend tout le monde. C’est une manifestation (banquet) dans laquelle un soldat tire : on a

La révolution de 1848 et ses conséquences Lire la suite »