Histoire du droit

Cours et fiches d’histoire du droit

L’évolution du droit à travers les âges, depuis les civilisations antiques jusqu’au Moyen-Âge, témoigne de la diversité des systèmes juridiques et de gouvernance. En Mésopotamie, le code d’Hammurabi marque l’une des premières formes codifiées de droit, établissant des principes de justice qui influenceront les civilisations futures. L’Égypte antique, avec ses propres normes et règlements, contribue également à l’histoire du droit. Les traditions juridiques hébraïque, chrétienne et grecque introduisent le volontarisme juridique, posant les bases des concepts de loi et d’éthique qui perdureront.

Dans l’Antiquité grecque, la démocratie athénienne et les institutions politiques posent les fondements de la pensée politique occidentale, tandis que Rome développe un système juridique complexe, avec le ius, le lex et le fas, qui influencera profondément le droit occidental. L’essor du droit sous l’Empire romain et les institutions politiques de la République et de l’Empire montrent la sophistication et l’importance du droit dans la gouvernance.

Le Moyen-Âge voit l’interaction du droit romain avec les coutumes locales, donnant naissance au droit médiéval. Les influences du droit canonique et romain sont prépondérantes, façonnant les systèmes juridiques européens. Les rois médiévaux, notamment les Capétiens, renforcent l’autorité royale et la loi, avec le sacre et la souveraineté comme éléments clés. Les ordonnances et la législation royale tentent de contrôler et d’uniformiser les coutumes.

La période révolutionnaire marque un tournant, avec la codification du droit et l’affirmation du légicentrisme, soulignant la place centrale de la loi dans l’État de droit.Enfin,

Les cours d’histoire du droit :

Ici, différents cours d’histoire du droit avec quelques cours spécialisés. Par exemple, un cours d’histoire du droit pénal, un cours d’histoire et d’institutions.

Les fiches d’histoire du droit :

Pour organiser cette liste d’articles de manière thématique, nous pouvons les regrouper en plusieurs catégories principales : Antiquité (Rome Antique, Antiquité Grecque, Egypte antique…), Moyen-âge (influence du roi sur le droit, le droit canon, la philosophie du droit, les coutumes) et enfin la Révolution. Voici le classement thématique proposé :

Antiquité

L’Égypte antique, la Mésopotamie…

  1. La naissance du volontarisme juridique (tradition juive, chrétienne, grecque…)
  2. Les Droits de Mésopotamie
  3. Le Droit Hébraïque
  4. Le droit de l’Égypte antique
  5. Le droit mésopotamien et le code d’Hammurabi
  6. Invention du droit par la civilisation mésopotamienne, hébraïque, grecque…

L’Antiquité grecque

  1. Démocratie Athénienne et institutions politiques de la Grèce Antique
  2. La Grèce antique : démocratie, droit et forme de gouvernement
  3. La Grèce Antique : système et idées politiques, démocratie…

La Rome Antique

  1. La fondation de Rome et organisation de la Respublica
  2. Le droit dans la Rome antique (ius, lex, fas, lois des comices…)
  3. L’essor du Droit sous l’Empire romain (époque classique)
  4. Les institutions politiques romaines (République et Empire Romain)
  5. L’État Romain : République ou Monarchie?
  6. L’ancien droit romain
  7. Le droit romain classique
  8. La République Romaine
  9. Le droit romain : l’héritage juridique de l’Empire Romain

Moyen-âge

Société et institutions au moyen-âge

Le droit médiéval

Influence du droit canonique et romain

Droit et philosophie au Moyen-âge

Le Roi et le droit au Moyen-âge

Révolution

La sanction pénale en droit romain

 Les peines sous l’empire Romain (le droit pénal romain) l’Empire romain est né en 27 av JC et s’est terminé en 476. En 27 av. J.-C., l’Empire romain est dirigé par un premier empereur nommé Caïus Cesar Octavianus Augustus : il est devenu le maître de tout le monde occidental civilisé, constitué au sud […]

La justice seigneuriale / justice féodale

Les temps féodaux : La domination seigneuriale et l’émergence de la justice seigneuriale La féodalité est un système politique, ayant existé en entre le X e siècle et le XII e siècle, dans lequel l’autorité centrale, qui est affaiblie ( après la fin de l’Empire carolingien), s’associe avec les seigneurs locaux et ceux-ci avec leur

Naissance du droit français

Les origines du droit français du Ier au XIVème siècle. Le droit romain a laissé en France un héritage considérable, mais pas seulement. Il s’est avéré fondamental pour l’Europe occidentale toute entière, à l’exception des îles britanniques. L’esprit romain est particulier, et c’est cet esprit juridique de Rome qui fait encore aujourd’hui le fondement même

Le privilège dans le monde féodal

Le privilège féodal. Le terme privilège vient du latin, formé par la contraction «privata lex». Le privilège est donc la loi particulière d’une communauté en question. Cette communauté a du mériter son privilège. Une communauté peut mériter un privilège en raison de sa fonction, une communauté peut remplir une fonction qui lui accorde une dignité

La coutume dans le monde féodal

Le pluralisme juridique dans le monde féodal : les coutumes territoriales Dans la société féodale, les rapports juridiques entre les individus ne sont pas dictés par la loi. Le dernier capitulaire est édicté en 884. Ainsi, à compter la fin du IXème siècle, et pour plus de deux siècles, le pouvoir législatif du roi ne

Les lois barbares et la loi salique

La naissance du droit français :Les lois barbares et la loi salique. Le droit français se développe dans le royaume de France relativement tôt, dès les derniers siècles du Moyen Age. Il trouve sa place dans le pluralisme juridique de l’Europe médiévale. Il s’affirme en tant que droit particulier et cela par opposition au

Le jus commune

Le corpus iuris canonici et la naissance du ius commune. Pour une meilleure discipline ecclésiastique, les artisans de la réforme ecclésiastique, ont suscité l’édiction de règles nouvelles qui sont nombreuses. Le droit canonique est donc en pleine extension. Les grégoriens ne peuvent pas se contenter de cette extension car ils sont aussi soucieux de l’unité

La Réforme grégorienne

La réforme grégorienne et ses conséquences sur le droit canonique Après l’an 1000, l’Europe occidentale est en pleine féodalité. Les évêques ont remplacé les princes dépassés en matière institutionnelle, et stimulent les mouvements de paix. Un redressement démographique, accompagné de certaines découvertes technologiques, initient un relèvement économique : le monde change. Une nouvelle renaissance s’annonce

Le droit canonique

Le droit canonique : les origines canoniques du droit français. Le droit canonique est celui de l’Eglise chrétienne. Le christianisme nait en Orient, dans un royaume juif, contrôlé par les romains et immergés dans un Orient hellénisé. Les chrétiens ne forment pas un groupe mais plusieurs groupes isolés qui font se rapprocher au fur et

Les collections canoniques

Les collections canoniques. Les sources du droit de l’Eglise sont diverses, pour la plupart, elles sont de sources régionales. Les textes législatifs sont difficiles à conserver et leur diffusion est aussi délicate, une nécessité s’impose : il faut rédiger les recueils, organiser la collecte des canons des conciles et aussi recenser les décrétales. L’Eglise chrétienne