Quels sont les outils comptables et financiers de l’association?

La gestion financière d’une association : plan de trésorerie et budget

Ici, nous décrivons les différents outils budgétaires utilisés dans la gestion financière d’une association.

  • Le plan de trésorerie, est un outil mensuel prévoyant les recettes et dépenses à venir. Il permet de prévoir les entrées et sorties d’argent d’une association sur une période donnée, généralement un mois ou une année. Il est essentiel pour anticiper les besoins en liquidités et éviter les découverts bancaires. Il est établi en deux colonnes : une pour les prévisions de recettes et une pour les prévisions de dépenses. Les recettes proviennent notamment des cotisations, des subventions, des ventes de produits ou services, des dons et des recettes exceptionnelles. Les dépenses comprennent notamment les frais de fonctionnement, les frais d’investissement, les frais de personnel et les frais exceptionnels.
  • e budget prévisionnel, nécessaire dans les relations extérieures, implique une comparaison constante avec le compte de résultat pour identifier et analyser les écarts. Il permet de fixer des objectifs et des priorités, évaluer les ressources disponibles, anticiper les besoins en financement, contrôler la gestion financière. C’est aussi un document important pour les relations avec les partenaires financiers, tels que les banques ou les collectivités territoriales.
  • Le budget d’investissement compare les coûts d’investissement avec les ressources prévues, nécessitant une estimation précise des coûts par le trésorier. prévoit les dépenses liées à l’acquisition de biens durables, tels que des locaux, des équipements ou des matériels. Il est établi en deux colonnes : une pour les prévisions de dépenses et une pour les prévisions de recettes. Les recettes proviennent notamment des subventions, des emprunts ou des fonds propres.
  • nfin, le budget de fonctionnement, élaboré annuellement, évalue les charges de fonctionnement et les recettes correspondantes, incluant les cotisations et autres sources de revenus, pour assurer que les recettes couvrent au moins l’ensemble des charges. Il prévoit les dépenses courantes d’une association, telles que les frais de personnel, les frais de location, les frais d’entretien et les frais de communication. Il est établi en deux colonnes : une pour les prévisions de dépenses et une pour les prévisions de recettes. Les recettes proviennent notamment des cotisations, des subventions, des ventes de produits ou services et des recettes exceptionnelles.

Quel est le rôle du plan de trésorerie dans la gestion financière d’une association ?

Le plan de trésorerie est un outil crucial pour anticiper l’ensemble des recettes et des dépenses d’une association sur les mois à venir. Cet outil est mis à jour mensuellement, permettant ainsi une gestion fine et réactive des flux financiers de l’association.

En quoi consiste le budget prévisionnel d’une association et quelle est son importance dans les relations extérieures ?

Le budget prévisionnel est un élément essentiel dans la gestion d’une association, particulièrement dans ses interactions externes.

Il sert à planifier et à contrôler les finances en comparant systématiquement chaque dépense et chaque recette avec le compte de résultat. Les écarts observés doivent être analysés pour en déterminer les causes et ajuster le budget en conséquence.

Comment est structuré le budget d’investissement dans une association et quelles sont ses spécificités ?

Le budget d’investissement est conçu pour évaluer et comparer le coût total de l’investissement avec les ressources prévues pour son financement. Le trésorier établit deux colonnes distinctes, l’une pour les prévisions de dépenses et l’autre pour les prévisions de ressources.

Ce budget inclut également une consultation des fournisseurs pour estimer le montant total nécessaire à la réalisation du projet, en tenant compte de tous les frais et dépenses anticipés.

Quelles sont les composantes essentielles du budget de fonctionnement d’une association ?

Dans le budget de fonctionnement, le trésorier prévoit annuellement les charges de fonctionnement de l’association et les produits nécessaires pour les couvrir.

Ce budget inclut la détermination du nombre et du montant des cotisations, des autres recettes destinées à financer les dépenses courantes (telles que le loyer, l’entretien, le mobilier), les emprunts et leur durée de remboursement, ainsi que les différentes catégories de dépenses, y compris celles pouvant être réduites en cas de prévisions de recettes insuffisantes.

Un tableau à deux colonnes est utilisé pour présenter les charges et les produits prévus, avec l’objectif d’équilibrer ou de surpasser les recettes par rapport aux charges totales.