Cours d’économie monétaire et financière

 ÉCONOMIE MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

Le cours d’économie monétaire et financière sur ce lien

La finance est une branche de l’économie qui s’intéresse à l’administration de l’argent. La finance internationale a pour objet l’étude des flux de capitaux entre pays.

Ci-dessous, la liste du cours et des fiches d’économie financière et d’économie monétaire :

  • Cours d’économie monétaire et financière  ÉCONOMIE MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Le cours d’économie monétaire et financière sur ce lien La finance est une branche de l’économie qui s’intéresse à l’administration de l’argent. La finance internationale a pour objet l’étude des flux de capitaux entre pays. Ci-dessous, la liste du cours et des fiches d’économie financière et d’économie monétaire : Voici le plan du cours ... Lire la suite...
  • Le billet de banque inconvertible Le billet de banque inconvertible Nous sommes face aux systèmes actuels où depuis la décision de Nixon de 1971, aujourd’hui plus aucune monnaie n’est rattachée à l’or. Quand les billets étaient convertibles en or et quand une monnaie se dépréciait il y avait une sorte de limite inférieure à cette dépréciation. La confiance des utilisateurs ... Lire la suite...
  • L’économie monétaire L’ÉCONOMIE MONÉTAIRE Le marché est quelque chose de spontané et universel qui est étroitement lié à la nature humaine. D’ailleurs lorsqu’on essaye de l’empêcher on assiste sa réapparition : un marché noir. On peut prendre un exemple pour illustrer cela. SECTION 1 : ... Lire la suite...
  • Histoire de la monnaie Histoire de la diffusion de la monnaie. La monnaie est apparue en Lydie au VIIe siècle et à Athènes au VIe. La monnaie athénienne est en argent, extrait des mines du Laurion qui fournissent en abondance un excellent métal que l’on frappe à l’effigie de la chouette. Cependant la guerre du Péloponèse ... Lire la suite...
  • L’échange dans l’économie monétaire La problématique de l’échange Nous partons d’une théorie importante : celle de Léon Walras qui fut à la fin du 19ème le chef de file de l’école de Lausanne. Il écrivit : « éléments d’économie politique pure » (1876). Walras a marqué la ... Lire la suite...
  • Histoire de l’économie monétaire L’évolution vers l’économie monétaire En fait, et on peut dire sur le plan historique, on peut repérer deux processus d’évolution sensiblement différents qu’il faudrait distinguer dans un premier temps, et qui vont faire l’objet de deux paragraphes. 1 : L’évolution par le troc indirect Notre exemple de départ peut être illustré par notre exemple avec A B ... Lire la suite...
  • Les fonctions de la monnaie Les fonctions de la monnaie. Depuis Aristote on définit la monnaie par les 3 fonctions. Cette présentation est défendable. Mais quelques économistes pensent que cette définition est trop étroite. Certains essayeront de dire quelle est la valeur la plus importante. La monnaie représente un moyen de paiement accepté par une communauté ; c’est un ... Lire la suite...
  • La monnaie métallique : du bimétallisme au monométallisme L’ère des monnaies métalliques Les premières pièces métalliques apparaissent au VII° avant J.C en Lydie, un royaume grec d’Asie mineure. L’inventeur de la monnaie métallique est le roi Gygès, qui fit fabriquer des morceaux d’électrum (alliage d’or et d’argent) de même forme, avec un poids invariable et une marque. Ces pièces ... Lire la suite...
  • L’Économie monétaire et financière ÉCONOMIE MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE La finance est une branche de l’économie qui s’intéresse à l’administration de l’argent. La finance internationale a pour objet l’étude des flux de capitaux entre pays. Face au phénomène de la globalisation, qui implique la libre circulation de capitaux et la levée de plusieurs types de contraintes (physiques, douanières, tributaires), la ... Lire la suite...

Voici le plan du cours :

 

  • CHAPITRE 1 : LA MONNAIE ET LA COORDINATION DES ACTIVITÉS HUMAINES
  • SECTION 1 : Un exemple simplifié : le camp de prisonniers de guerre
  • SECTION 2 : La problématique générale de l’économie monétaire
  • CHAPITRE 2 : L’INTÉGRATION DE LA MONNAIE ET CRÉDIT DANS L’ECONOMIE.
  • Section 1 : histoire et logique de la diffusion de la monnaie.
  • § 1 : Les grandes étapes historiques de la diffusion de la monnaie.
  • § 2 : Les enseignements des états historiques.
  • SECTION 2.   La problématique de l’échange
  • § 2 : L’unité de compte n’est pas la monnaie
  • A) Le concept d’équilibre général
  • B) De l’impossibilité de réaliser les transactions à l’équilibre
  • § 3 : La nécessaire intégration des couts de transaction
  • Section 3 : L’évolution vers l’économie monétaire
  • § 1 : L’évolution par le troc indirect
  • §2 : L’évolution par le crédit.

 
  • CHAP 3 : Les aspects conceptuels de la monnaie.
  • SECTION 1 :         LA HIÉRARCHIE DES APPROCHES
  • §1 : Les approches institutionnelles.
  • §2 : Approche fonctionnelle
  • §3 : Les approches formelles
  • Section 2 :  La fonction d’intermédiaire d’échange : fonction principale
  • §1 : La notion de service de la monnaie.
  • §2 : La notion de « prix de la monnaie ».
  • §3 : La notion de « propriété technique spéciale de la monnaie »
  • Section 3 : La réserve de valeur, fonction connexe de la monnaie
  • § 1 : La notion de gestion de portefeuille
  • § 2 : Les conditions pour que la monnaie soit une bonne réserve de valeur
  • Chapitre 4 : L’ère des monnaies métalliques
  • Section 1 : le système des étalons parallèles
  • § 1 Les principes du système
  • § 2 Le fonctionnement du système
  • Section 2 : le système du bimétallisme
  • § 1 Les principes de la loi de Germinal An XI (mars 1803)
  • § 2 Le fonctionnement du système
  • A – La loi de Gresham
  • B – L’abandon progressif du bimétallisme
  • Section 3 : le système monométalliste
  • § 1 Les principes
  • Chapitre 5 : le billet de banque inconvertible.
  • Section 1.  vers un nouvel ordre monétaire.
  • §1. Les raisons de l’apparition du billet de banque.
  • §2. Le billet de banque instrument de crédit.
  • §3. Les implications économiques et juridiques
  • SECTION 2.    Les contraintes de l’émission des billets convertibles.
  • §1. Liberté d’émission ou contrôle de l’édition ?
  • A.   Débat théorique
  • B.   Débat historique
  • §2. Les modalités de l’émission. La réglementation quantitative.Réglementation qualitative.
  • §3. Le degré de convertibilité du billet de banque.
  • SECTION 3.    Le rôle des autorités monétaires
  • §1. L’école de la circulation
  • A)   La théorie quantitative de la monnaie
  • B)   La règle de l’étalon or
  • §2 : La thèse de la banque
  • A)   La théorie du crédit réel
  • B)   La politique monétaire discrétionnaire
  • GRANDE CONCLUSION : on voit donc s’opposer deux thèses.
  • CHAP6 : le billet de banque inconvertible
  • Section 1 : le pouvoir libératoire du papier monnaie.
  • § 1: le cas de la concurrence.
  • § 2 : Le cas monopolistique.
  • Section 2 : les contreparties de l’émission des billets inconvertibles.
  • § 1 : Bilan simplifié d’une banque centrale.
  • § 2 : Les modalités de refinancement bancaires
  • Section 2 : Les prolongements de la controverse entre école de la banque et école de la circulation
  • § 1 le prolongement du principe de la circulation
  • § 2 : le prolongement du principe de la banque





Un acte important est l’acte d’échange : il est le noyau dur des activités économiques. Il concerne certes deux individus, il est bilatéral mais au-delà il concerne même tous les individus, la société. Donc, c’est toute la société qui est concernée par les échanges : notion d’ordre social. On utilise aussi le terme de coordination (contient le mot ordre). Ce qui est intéressant c’est de savoir si cet acte d’échange va aboutir à une coordination. Cette coordination s’imposerait d’elle-même elle ne serait pas le résultat d’une planification mais de l’activité humaine.

Cette idée de coordination spontanée par les échanges est une idée défendue par tous les économistes qui exposent les avantages de l’économie de marché qui tendrait vers cette coordination. L’échange débouche-t-il sur le chaos ou la coordination. L’échange procède de l’utilisation de la monnaie, nous sommes dans des éco monétaires et pas dans le troc. Mais la monnaie va prendre un caractère constitutionnel qui va devenir un facteur de coordination des activités humaines. Personne n’a inventé le marché mais personne n’a inventé la monnaie. La monnaie est un peu comme le langage.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire